Qu'est ce qu'un assainissement non collectif ?


Photo environnement-assainissement-prétraitement.jpg

L'assainissement non collectif : un assainissement autonome et individuel

Un assainissement non collectif, c'est « tout système d'assainissement effectuant la collecte, le prétraitement, l'épuration, l'infiltration ou le rejet des eaux usées domestiques des immeubles non raccordés au réseau public d'assainissement » (arrêté du 7 septembre 2009 modifié)
 
Le système d'assainissement

  • La collecte : sont collectées toutes les eaux usées provenant de l'utilisation d'eau dans l'habitation, les eaux vannes (ou eaux de toilettes) et les eaux ménagères (évier, machine à laver…) Les eaux de pluie ne doivent pas être collectées dans un assainissement autonome.
  • Le prétraitement se fait dans une fosse où toutes les eaux usées sont récoltées. Un bac dégraisseur peut être mis en place lors de la réhabilitation lorsque la fosse est éloignée de plus de 5 mètres et lorsque des huiles ou graisses sont susceptibles de provoquer des dépôts au niveau de la collecte ou du prétraitement.
  • La ventilation : la fosse génère des gaz qui doivent être évacués à l’aide d’une ventilation. La ventilation est située en aval de la fosse au-dessus des locaux de l’habitation et munie d’un extracteur statique ou éolien.
  • L'épuration se fait grâce aux bactéries présentes dans le sol, qui dégradent la matière organique.
  • L'infiltration se fait par le sol s'il le permet. Autrement, le rejet peut s'effectuer vers un fossé, une rivière, un réseau d'eaux pluviales et, sans aucune autre possibilité, un puits d'infiltration (installation soumise à dérogation préfectorale).

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.